Au sein d’APF Entreprises 34, l’une des activités principales est le recyclage de cartouche de toner pour imprimante laser. La consommation de papier est donc l’un des principaux aspects ayant un impact sur l’environnement.

En 2017, le nombre de feuilles de papier consommées s’élève à 1 200 000, ce qui représente environ 141 arbres coupés (selon le type, l’âge, un arbre permet d’obtenir entre 8 500 et 15 000 feuilles)

 

Depuis de nombreuses années, des actions sont mises en œuvres pour palier à cette consommation :

  • Recyclage du papier par une entreprise adaptée
  • Création de bloc note avec les faces non utilisées (association Eco-bloc)
  • Utilisation de papier avec mention FSC (issu de forêts durablement gérées)
  • Impression en recto/verso pour les tests monochromes et couleurs

 

Bien que ces actions aient permis de diminuer les consommations, APF Entreprise 34 a souhaité aller plus loin dans l’engagement de sa politique RSE (développement durable).

C’est en mai dernier, qu’APF Entreprises 34 et l’Office National des Forêts, ont signé une convention pour le développement durable.

 

Le projet ? La réhabilitation d’une forêt incendiée dans le massif de la Gardiole (3 hectares)

La forêt domaniale de la Gardiole se situe sur le massif de la Gardiole, massif calcaire culminant à 234m, véritable belvédère entre la Méditerranée et l’arrière-pays. Elle représente 906ha

 

 

Objectif :

  • Aider à la recolonisation de la forêt sur cette parcelle incendiée grâce à la plantation
  • Encourager la venue d’essences feuillues moins sensibles aux incendies
  • Stocker du carbone.

 

Stockage de Carbone permis par le projet

Cette plantation de 3ha, sur une durée de 40 ans, avant son exploitation, pourra stocker 120TeqCO2.

A titre d’exemple: un passager d’un aller-retour Paris-Madrid dépense 226Kg eqCO2

Sur 40 ans, les 3ha plantés compenseront 545 allers-retours d’un passager Paris-Madrid

 

Photo de la parcelle incendiée à reboiser

 

Détails des travaux :

Préparation des sols et confection des potets. Juillet – Aout 2018

  • Broyage mécanique de la végétation, en préservant les bouquets feuillus présents et les semis pins d’Alep
  • Préparation de la plantation et jalonnement
  • Confection des 2000 potets à la mini pelle

 

Mise en place manuelle des plants et protection. Octobre – Novembre 2018

  • Fournitures des plans forestiers (chêne vert, arbousier, olivier, amandier, cerisier de Saint-Lucie, pin pignon, érable…)
  • Mise en place des plans dans les potets
  • Installation des protections individuelles pour protéger tous les plans de la dent du rongeur

 

Arrosage des plants

  • 6 arrosages entre 2019 et 2020 au cours de l’été. L’arrosage est réalisé à l’aide d’une cuve tirée par un tracteur, chaque plan est arrosé au pied en évitant de mouiller les feuilles

 

A l’initiative d’APF Entreprises 34, le projet est pris en charge par un regroupement d’entreprises du Parc Eurêka de Montpellier

Il est constitué de : CAPELEC, DIADOM, ANNEALSYS, AROMANDISE, APF ENTREPRISES 34

 

De gauche à droite : Thierry Coton (Capelec), Yumi Pryet (Aromandise),
Lucile Vantard (ONF), Christophe Rey (APF Entreprises 34), Nicolas Karr (ONF),
Franck Laporte (Annealsys) et Marie Parrot (ONF)